Action 4 : Jeunesse

Les jeunes sont un public privilégié de la coopération entre la Normandie et la Macédoine. Ils sont à la fois des citoyens en devenir mais aussi des potentiels indéniables pour le développement des territoires.

L’Action Jeunesse poursuit la réflexion menée depuis plusieurs années par les partenaires normands et macédoniens en faveur de l’engagement des jeunes dans la sphère publique et du renforcement de leur capacité pour devenir des acteurs engagés de la vie publique et locale.

L’Action Jeunesse comprend ces activités principales :

1. ANIMATION JEUNESSE ET RENFORCEMENT PAR ECHANGE FRANCOPHONE

La mise en œuvre de cette activité se déroule en binôme entre la Coalition SEGA et l’association « Maison Pour Tous Léo Lagrange » et englobe des formations d’animateurs jeunesse, création de partenariats et dissémination des savoir-faire acquis précédemment grâce à des ateliers, des événements locaux et du renforcement des compétences des animateurs locaux.

2. LES JEUNES AU COEUR DE LA DEMOCRATIE LOCALE : LES CONSEILS MUNICIPAUX DE JEUNES

Ifs et Debar travaillent sur l’implication des jeunes dans la vie locale par le Conseil Municipal de Jeunes. Ils organisent des moments de préparation, des visites d’étude pour voir les possibilités d’échange entre les Conseils et des bilans sur les territoires afin d’impliquer les acteurs locaux sur les deux territoires.

Université de la paix 2019 : Appel à candidatures !

Université de la paix 2019 : Appel à candidatures !
Posted: avr. 2, 2019

L’Institut international des droits de l’Homme et de la paix, avec le soutien de la Région Normandie et de l’Université de Caen Normandie, organise et propose un appel à candidature pour la 19e édition de l’Université de la Paix du 17 juin au 22 juin 2019 à Caen, avec pour thème : « Les droits de l’enfant, vecteurs de paix ».

30 ans après l’adoption de la Convention Internationale des Droits de l’Enfant aux Nations-Unies, l’Institut international des droits de l’Homme et de la paix propose à 40 jeunes francophones du monde entier de se former, de débattre et de réfléchir à cette thématique dans le cadre d’un cycle de conférences encadré par une équipe d’experts internationaux. L’Université de la Paix est l’occasion d’enrichir ses connaissances mais également de vivre une expérience interculturelle riche et unique.

L’appel à candidatures est ouvert jusqu’au 22 avril 2019. Les frais d’inscriptions s’élèvent à 75€.

Cette participation prend en compte l’hébergement (du dimanche 16 juin au samedi 22 juin inclus) ainsi que les frais de restauration.

Les frais de transport jusqu’à Caen sont à la charge des étudiants.

Pour participer à cet appel, les candidats doivent être :

  • Agés de 20 à 28 ans
  • Francophones
  • Titulaires d’un diplôme équivalent à deux années d’études universitaires au minimum. Les disciplines concernées : droit, sciences sociales, sciences politiques ou histoire.

Pièces justificatives à fournir :

  • Formulaire d’inscription complété (disponible ci-dessous)
  • CV
  • Justificatif du dernier diplôme obtenu
  • Une photo au format Jpeg
  • Copie du passeport ou de la carte d’identité (pour les ressortissants européens).

Dossier de candidature à envoyer par mail à Marie-Pierre Pagnon à : universitedelapaix@2idhp.eu au plus tard le lundi 22 avril 2019.

Pour plus d’information veuillez consulter le LIEN.

Print
Tags:

Documents to download

Name:
Email:
Subject:
Message:
x

Note sur l’emploi du nom de « République de Macédoine »
Depuis son indépendance en 1991, le nom tel qu’inscrit dans la Constitution macédonienne est « République de Macédoine ». Néanmoins, et pour les besoins de reconnaissance par les organisations internationales et leurs États-membres, celle-ci a accepté d’utiliser l’appellation « ancienne République yougoslave de Macédoine » ou « ex République yougoslave de Macédoine ». C’est sous ce nom là que la République française a reconnu cet État. Sur la présente publication, par commodité de langage, « l’Ancienne République yougoslave de Macédoine » est désignée sous le nom de « République de Macédoine » ou « Macédoine ». Cela ne préjuge en rien la position de la France ou de la Normandie.