Monument dédié à la Première Guerre mondiale à Brod, Novaci

Monument dédié  à la Première Guerre mondiale à Brod, Novaci
Posted: déc. 4, 2018
Categories: Mémoire et paix

Le 29 novembre 2018, à occasion de la cérémonie commémorative des 100 ans de l’Armistice de la Première Guerre mondiale au village Brod, la Municipalité de Novaci a révèle le monument consacré aux soldats et civils qui ont pérît sur le Front d'Orient. 

Le monument a été inauguré par le maire de la municipalité de Novaci, M. Ljube Kuzmanoski, l'ambassadeur de France en Macédoine, S.E. M. Christian Thimonier, le consul au consulat général de Bulgarie à Bitola, M. Dimitar Ivanov et l’attaché militaire adjoint de Russie en Macédoine, M. Andrei Myasnikov.

Des ambassadeurs, des attachés militaires, des consuls, des maires et de nombreux invités ont marqué l’Armistice du 11 novembre 1918 et ont rendu hommage à tous les soldats et civils qui ont pérît au cours de la Première Guerre mondiale en déposant des gerbes au bas du monument commémoratif. 

S.E. M. Christian Timonier, pendant son discours, a souligné l'exemple positif de la Macédoine de la paix et de la réconciliation avec ses voisins et que l'Europe a besoin d'un tel exemple.

Le maire de la municipalité de Novaci a déclaré que le monument représente un symbole de la mémoire des vies perdues sur le Front d’Orient et un rappel que l'avenir sera construit dans la paix.

Ce monument commémoratif a été créé par l’exemple d’un monument commémoratif dans la Ville de Colombelles avec laquelle la Municipalité de Novaci est en coopération depuis 2016 sur le sujet de Mémoire, paix et réconciliation dans le cadre du programme de coopération décentralisée entre les acteurs normands et macédoniens.

Le programme de coopération Normandie – Macédoine est soutenu par le Ministère de l’Europe et des affaires étrangères de France et la Région Normandie.

Print
Tags:

Name:
Email:
Subject:
Message:
x

Note sur l’emploi du nom de « République de Macédoine »
Depuis son indépendance en 1991, le nom tel qu’inscrit dans la Constitution macédonienne est « République de Macédoine ». Néanmoins, et pour les besoins de reconnaissance par les organisations internationales et leurs États-membres, celle-ci a accepté d’utiliser l’appellation « ancienne République yougoslave de Macédoine » ou « ex République yougoslave de Macédoine ». C’est sous ce nom là que la République française a reconnu cet État. Sur la présente publication, par commodité de langage, « l’Ancienne République yougoslave de Macédoine » est désignée sous le nom de « République de Macédoine » ou « Macédoine ». Cela ne préjuge en rien la position de la France ou de la Normandie.